La dépêche du midi – Le roman de Caroline Capelle nominé au salon du livre de Luchon

,

Le roman de Caroline Capelle, une Saint-Léonnaise, nominé au Salon du Livre de Luchon

Livres/CD/DVD

Caroline Capelle sur le Salon du Livre de Corronsac, pour la sortie de «Docteur Spaghettis»./ Photo DDM
Caroline Capelle sur le Salon du Livre de Corronsac, pour la sortie de «Docteur Spaghettis».

Les «Estives Littéraires» se tiendront du 29 juin au 1er juillet 2018 à Luchon. Avec plus de deux cents auteurs, un jury de célébrités, Patrick Poivre-d’Arvor en parrain d’honneur et Carole Gaessler comme marraine, ce salon s’inscrit déjà comme le plus gros événement du grand Sud-Ouest en termes d’auteurs. Aussi Caroline Capelle, jeune auteure saint-léonnaise de deux romans de société, est-elle particulièrement ravie de voir son deuxième ouvrage, «Docteur Spaghettis» (ou le parcours d’une maman qui apprend la maladie d’un enfant) nominé pour un prix par ce Salon.

Caroline, qui a déjà à son actif un peu plus de 800 exemplaires de ses ouvrages écoulés, participe régulièrement à des salons et des séances de dédicaces, principalement en régions toulousaine, montalbanaise et dans son Comminges natal. Parallèlement, bien sûr, elle continue à écrire : «En ce moment, explique-t-elle, je planche sur la suite très attendue de «Super Maman» qui devrait paraître à l’été 2018. Cette fois, mon personnage principal, toujours débordée par sa vie de maman et de femme active, sera de plus confrontée à des problèmes d’adolescence, à une petite crise de la quarantaine et à des soupçons d’adultère… tout un programme ! Je travaille aussi sur des nouvelles en participant à quelques concours dont celui des Lecteurs du Val où la phrase d’accroche m’a inspiré une histoire d’amour pendant la guerre 14-18…»

Caroline s’avoue toujours hyperactive et insomniaque, mais les retours des lecteurs et sa nomination à ce prix sont, selon elle, de belles contreparties aux heures de sommeil perdues.