La dépêche du midi – Le nouveau roman d’une super maman.

Le troisième tome des aventures de «Super Maman», cette chronique pleine d’humour et de justesse, qui raconte le quotidien d’une épouse et maman débordée, vient d’arriver sur les étagères des libraires. Dans cet épisode, publié comme les précédents par Évidence Éditions, qui clôture la trilogie écrite par Carolinne Capelle, les lecteurs retrouveront Clarisse, l’héroïne, toujours débordée par sa vie professionnelle et ses responsabilités de mère d’une famille nombreuse. Toujours en quête du bonheur, elle jongle entre ami imaginaire, risque de grossesse, surpoids, et autres tracas du quotidien. Première fois, doutes, rires et larmes, rythment ce dernier opus qui met en scène des personnages aussi amusants qu’attachants, dans un style toujours pétillant et plein d’humour.

Déjà quatre ouvrages pour la romancière

Personnages attachants et style enlevé, c’est aussi le parti pris de l’autre roman de Caroline Capelle, «Docteur Spaghettis», réédité en janvier par la même maison d’édition. Ce livre, qui retrace le parcours d’une maman à qui on apprend la maladie de sa fille et qui essaie de garder le sourire et l’humour, a été signé d’une préface du Docteur Yves Dulac, cardiopédiatre à l’Hôpital des Enfants de Toulouse. «Son écriture, ressentie comme une nécessité, aborde de façon optimiste et sensible le sujet délicat qu’est l’impact sur une famille de la maladie de son enfant. Nul doute que cette histoire intéressera et interrogera bien au-delà de la question des pathologies cardiaques.», relève le médecin dans ces quelques lignes introductives.

La romancière saint-léonnaise a reçu d’autres excellentes nouvelles. Tout d’abord, elle sera présente, le 15 mars prochain, au Salon du Livre de Paris, sur le stand de son éditeur.

Et elle a aussi eu la joie de voir l’un de ses textes sélectionné parmi les lauréats du concours de nouvelles du Salon du livre, en Île-de-France, pour sa nouvelle «Je te survivrai», qui traite du don d’organe. Quant à ses projets, rien d’étonnant à ce qu’ils continuent à se nourrir d’écriture. «Un roman, toujours dans du feel good, qui conterait les histoires pleines d’humour d’une célibataire très gaffeuse. Je prends mon temps pour celui-là et n’imagine pas une sortie avant 2020.»